Anaïs Théviot

Anaïs Theviot

Doctorante
Sciences po Bordeaux, Centre Emile Durkheim
a.theviot@sciencespobordeaux.fr

Anaïs Theviot prépare une thèse sur le militantisme partisan en ligne, sous la direction d’Antoine Roger, à Sciences Po Bordeaux, Centre Emile Durkheim. Elle s’intéresse à l’usage du Web par les militants, ainsi qu’aux stratégies numériques du Parti Socialiste et de l’Union pour un Mouvement Populaire, en période de campagne électorale. Membre du bureau du RT sociologie des médias de l’AFS, elle participe à plusieurs projets (LEGIPAR, SPEL, enpolitique.com) et est active au sein du réseau DEL. En 2012, elle est en charge de l’organisation de plusieurs colloques : « S’engager autrement » organisé à Sciences po Bordeaux en janvier 2013, « Médias, engagements et mouvements sociaux », journées doctorales du RT sociologie des médias de l’AFS se déroulant en mars 2013 et enfin « S’engager sur Internet. Trajectoires de mobilisations et pratiques politiques à l’aune du numérique », dans le cadre du 5e congrès des associations francophones de science politique au Luxembourg en avril 2013. Elle enseigne l’Histoire des idées politiques en classe préparatoire et donne des cours de tutorat d’Etudes politiques à l’Institut d’Études politiques de Bordeaux.
Ses dernières publications sont : « Forum : un espace commun de discussion publique sur Internet ?», in Eléonore Yasri-Labrique (dir.), Les forums de discussion: agoras du XXIe siècle? Théories, enjeux et pratiques discursives, L’Harmattan, octobre 2011, p. 25-39 ; « Des think tanks à la française ? Esquisse d’une typologie à partir du cas de Terra Nova », Recherche socialiste, n°56-57, juillet-décembre 2011, p.159-176 ; « ‘La iForce, le grand retour des Jeunes Populaires sur Internet !’ – Stratégies numériques des jeunes militants UMP », Jeunes et Médias, les cahiers francophones de l’éducation aux médias, Dossier « Jeunes, médias et politique », avril 2012.