Rachel Gibson

Rachel Gibson

Rachel Gibson est professeure de science politique à l’Institute for Social Change (ISC), Université de Manchester. Elle a travaillé dans le domaine des nouveaux médias et de la politique depuis son premier poste à l’Université de Salford en 1996. Ses recherches portent sur de nombreux sujets parmi lesquels la communication politique, les partis, les campagnes électorales et la participation. Elle s’intéresse particulièrement à la façon dont les élections, les organisations politiques et les individus s’adaptent à l’ère des nouveaux médias, ainsi qu’aux nouvelles modalités électorales et d’engagements susceptibles de se développer dans le cadre des campagnes web. Elle s’intéresse également au développement de nouvelles méthodologies pour étudier le web et en particulier les médias sociaux lorsqu’ils sont utilisés par des acteurs politiques. Elle a bénéficié de plusieurs financements de conseils nationaux de la recherche aux Royaume-Uni et en Australie pour étudier ces sujets. C’est actuellement le cas du projet CODE. Il s’agit d’une étude sur quatre pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie et France) qui vise à analyser les changements dans l’utilisation des nouveaux médias par les partis et les candidats au cours de campagnes électorales, et qui cherche en particulier à mesurer dans quelle mesure ils offrent aux citoyens de nouvelles opportunités de participer aux campagnes. Rachel Gibson a publié de nombreux textes dans le champ des nouveaux médias et de la politique. Elle dirige le Journal of Elections, Public Opinion and Parties. Elle est membre du comité éditorial du Journal of Information Technology and Politics, d’Information Polity et du Australian Journal of Political Science.