Stéphanie Wojcik

Stéphanie Wojcik

Docteur en science politique (2005), Stéphanie Wojcik est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication au sein du département de communication politique et publique de l’Université Paris Est Créteil (UPEC), et membre du Céditec – Centre d’étude des discours, images, textes, écrits, communication, depuis 2008. Elle a antérieurement effectué un post-doctorat au sein du département de science politique de l’Université d’Oxford (2007-2008).
Ses travaux portent les pratiques numériques de participation politique à travers l’étude d’une variété de dispositifs (budget participatif, procédures de concertation) en France et à l’échelle européenne.

Avec Gérard Loiseau, elle a fondé en 2002 le réseau « Démocratie électronique » (DEL) dont elle est actuellement la co-responsable scientifique.
Depuis 2009, elle est aussi vice-présidente du comité de recherche « Démocratie électronique » (RC10) de l’Association Internationale de Science Politique (AISP/IPSA) et membre du Standing Group « Internet & Politics » de l’European Consortium for Political Research (ECPR).
Depuis 2008, elle a participé à différentes recherches collectives : « Formats de l’expression citoyenne dans les procédures locales de concertation : Une comparaison européenne », sous la responsabilité scientifique de Laurence Monnoyer-Smith, dans le cadre du programme Concertation, Décision, Environnement 2 (2008-2011) du Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer. Elle participe actuellement au projet de recherche international « enpolitique.com : stratégies, contenus et perceptions des usages politiques du web en période électorale. Le cas des campagnes électorales présidentielle française et législative québécoise », mené sous la responsabilité scientifique de Fabienne Greffet et de Thierry Giasson, financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et le Fonds de recherche Québec, Société et Culture (FRQSC).

Elle est membre du comité éditorial de la revue Participations. Elle a co-dirigé l’ouvrage Le profane en politique. Compétences et engagements du citoyen (L’Harmattan, coll. « Logiques politiques », 2008), ainsi que des dossiers de numéro spéciaux de la revue Réseaux : « Parler politique en ligne » (avec F. Greffet, n° 150, 2008) et de l’International Journal of Electronic Governance : « Users and uses of electronic governance” (avec G. Moss, vol. 2, n° 4, December 2009).

Elle twitte en son nom (@stephaniewojcik) et, avec d’autres membres, pour le compte du réseau DEL (@reseauDEL).
Elle peut être contactée : stephanie.wojcik@u-pec.fr

Quelques publications récentes :
* « Analyser la participation politique en ligne: des traces numériques aux pratiques sociales », in Barats C. (dir.), Manuel d’analyse du web, Armand Colin, 2013 (avec G. Blanchard et S. Gadras)
* « Open government and open data », in Kersting N. (ed.), Electronic democracy, Barbara Budrich Publishers, “The World of Political Science – The development of the discipline”, 2012, p. 125-151.
* « Technology and the Quality of Public Deliberation. A Comparison Between On and Off-line Participation », International Journal of Electronic Governance, 2012 Vol.5, No.1, p. 24-49 (avec L. Monnoyer-Smith)
* « Prendre la démocratie électronique au sérieux. De quelques enjeux et controverses sur la participation politique en ligne », in Forey E. et Geslot C. (dir.), Internet, machines à voter, démocratie, L’Harmattan, coll. « Questions contemporaines », 2011, pp. 111-141.
* « Participer…et après? L’expérience des Consultations Européennes des Citoyens 2009″, in Aldrin P. et Dakowska D. (dir.), « Promouvoir l’Europe en actes. Une analyse des petits entrepreneurs de la cause européenne », Politique européenne, n° 34, 2011, pp. 135-166.
* « Deliberating Environmental Policy Issues : Comparing the Learning Potential of Online and Face-To-Face Discussions on Climate Change », Policy & Internet, vol. 2 : Iss. 2, article 4, 2010 (avec J. Talpin)