En quoi les technologies du web sont politiques?

Cette communication se propose de revenir sur différents courants théoriques qui se sont intéressés aux dispositifs participatifs en ligne non pas du point de vue de leurs usages, mais de celui de leur conception. Dans ces travaux, les sites, les applications, les liens et autres ressources techniques du web constituent des environnements numériques qui cadrent nos actions et nos interactions. Les technologies du web sont alors politiques d’abord parce qu’elles nous permettent de réaliser certaines activités et ce faisant, les canalisent et leur assignent un format. Elles sont ensuite politiques parce qu’elles organisent nos relations, en attribuant des rôles et en distribuant des ressources aux interactants, contribuant ainsi à la construction de rapports de pouvoir. Elles sont enfin politiques parce qu’associées les unes aux autres au sein d’un projet de conception, elles mettent en oeuvre des modèles de participation qui valorisent certains principes et certaines valeurs. Il s’agira dans cette communication de mettre en perspective la dimension politique du design des environnements numériques à partir du triptyque action/relation/performation. Nous mobiliserons pour ce faire les apports des études de communication, des sciences and technologies studies et de la science politique, et appuierons nos propos sur différentes enquêtes de terrain portant sur la participation politique en ligne et la consommation collaborative.