Axe 2. De nouveaux formats de la parole politique, de nouveaux lieux de politisation ?

Cet axe s’intéresse à la « parole politique » en ligne, dans la diversité de ses modes d’expression, et au sein de multiples espaces numériques (sites, blogs, réseaux sociaux, etc.) qu’ils soient ou non gérés par les pouvoirs institués.
D’une part, acteurs politiques et institutions développent, en ligne, des pratiques inédites qui amènent à reconsidérer les logiques de diffusion de la teneur et des résultats de l’action publique. L’enjeu ici est de saisir en quoi ces pratiques contribuent à reconfigurer les prises de parole, les échanges entre acteurs politiques et citoyens et entre citoyens – et partant les asymétries de pouvoir et de savoir existantes – et dès lors les ressorts et les registres de la communication politique et publique contemporaine. D’autre part, les espaces numériques de sociabilité se trouvent investis par la politique, que ce soit à l’initiative des acteurs politiques eux-même, ou des individus qui produisent, échangent une variété de contenus. Il s’agit ici d’interroger la contribution de tels espaces à l’information des citoyens, leur politisation, voire à la constitution de « publics » en ligne.
De manière plus générale, dans quelle mesure ces évolutions dans la communication publique et politique ont-elles un effet sur la participation politique?

Président : Norbert KERSTING (Université de Münster, Allemagne)

Intervenants :
Julien BOYADJIAN (CEPEL, Université Montpellier 1, France) : Twitter, un nouveau « baromètre de l’opinion publique » ?
Lire le résumé.
Télécharger le texte.
Télécharger la présentation.

Coralie LE CAROFF (CARISM, Université Paris 2 Panthéon- Assas, France) : Les usages sociopolitiques de Facebook sous le prisme du genre.
Lire le résumé.

Discutante : Gersende BLANCHARD (Université Lille 3, France)

Intervenants :
Patrícia DIAS DA SILVA (ESCS-IPL, School of Communication and Media Studies, Lisboa Polytechnic Institute, Portugal) : Joining the online video conversation? Discourse and practices of European political institutions and politicians on YouTube.
Lire le résumé.
Télécharger la présentation.

Gonen DORI-HACOHEN and Nimrod SHAVIT (Department of Communication, University of Massachusetts, Amherst, US) : The discursive and cultural meanings of Israeli tokbek (talk-back – online commenting) and their relevance to the online democratic public sphere.
Lire le résumé.
Télécharger la présentation.

Tim HIGHFIELD (Queensland University of Technology, Australia) : Twitter and Australian political debates.
Lire le résumé.
Télécharger la présentation.

Discutant : Scott WRIGHT (Université de Leicester, Royaume-Uni)