Les « experts » de la politique en ligne, de Solferino à Chicago

Cette proposition de communication s’inscrit dans l’axe 3 qui
interroge les effets de l’émergence de nouveaux acteurs sur les configurations du
pouvoir politique. Elle se positionne en particulier dans le cadre du sous-axe 1
« Nouveaux acteurs, nouveaux intermédiaires, nouvelles coopérations ». Les
nouveaux acteurs dont nous nous proposons de faire l’étude sont les nouveaux
« experts » des campagnes en lignes. Militants, bénévoles ou professionnels de la
communication en ligne engagés par le parti comme consultants ou salariés,
théoriciens ou praticiens de l’Internet, tous se positionnent comme des « experts »,
au sens de détenteurs d’une expertise, d’un savoir-faire technique ou stratégique sur
l’usage des technologies en politique. Etudiés en particulier dans le contexte de la
campagne présidentielle de François Hollande, ces acteurs nous semblent constituer
des objets d’études centraux pour aborder les problématiques d’expertise et de
légitimité au sein du milieu de l’Internet politique. A travers une ébauche de
sociographie du milieu professionnel en formation des spécialistes des campagnes
en ligne entre 2006 et 2012, cette communication tentera d’étudier la reconfiguration
des rôles entre la structure partisane, l’équipe de campagne web et les éléments
extérieurs, voire étrangers. Nous tenterons en effet d’apporter à la sociologie des
usages politiques du web une mise en perspective avec les « campaigners »
professionnels engagés dans la campagne de Barack Obama aux Etats-Unis.