Présentation

Organisé par le réseau « Démocratie électronique » (DEL), rattaché au CEDITEC (EA 3119) de l’Université Paris Est Créteil et au CERTOP-CNRS, sous la responsabilité scientifique de Gérard Loiseau et Stéphanie Wojcik, le colloque international « Regards critiques sur la participation politique en ligne » a pour objet de confronter les travaux scientifiques, issus de disciplines variées, consacrés aux transformations des régimes politiques contemporains possiblement induites par l’intégration croissante des technologies numériques, et plus particulièrement d’Internet, dans les divers domaines de la vie sociale.

Les travaux qui portent sur les pratiques de « démocratie électronique » se sont en effet multipliés depuis une quinzaine d’année alors même que se déployaient parallèlement des mutations techniques d’Internet – tant au niveau des architectures que des interfaces – et des nouvelles pratiques politiques et sociales qui résultent de l’appropriation des nouvelles fonctionnalités du réseau. Une série de travaux récents incitent aujourd’hui à s’interroger sur la pertinence des cadres théoriques et épistémologiques mobilisés par la communauté scientifique pour cerner les pratiques des réseaux numériques en tant qu’ils favorisent des modes d’implication et de participation politiques.

Plus précisément, ce colloque vise à explorer les pratiques numériques de participation politique en interrogeant à la fois ses manifestations empiriques, et la consistance des concepts utilisés jusqu’alors pour procéder à leur qualification.

A cette fin, le colloque repose sur deux modalités :
– le 19 juin 2013 : une journée destinée à la présentation et à la discussion des communications de jeunes chercheurs, sélectionnées suite à un appel à communication (clos) ;
– le 20 juin 2013 : deux tables rondes rassemblant des chercheurs confirmés, conviés à interroger leur travaux à partir d’un double questionnement : « Peut-on analyser la participation politique en ligne avec les approches théoriques traditionnellement utilisées en sciences humaines et sociales ? » Et corrélativement : « Les recherches sur les usages politiques d’Internet et des réseaux sociaux revisitent-elles certaines approches théoriques, ou même, en produisent-elles de nouvelles ? »

Les langues de travail sont l’anglais et le français. Une traduction simultanée dans les deux langues sera assurée pendant toute la durée du colloque.

Le colloque DEL est soutenu par les partenaires suivants :
– Université Paris Est Créteil (UPEC)
– Centre d’étude des discours, images, textes, écrits, communications (CEDITEC) – UPEC
– Centre d’Etude et de Recherche Travail Organisation Pouvoir (CERTOP) – Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
– Le laboratoire Connaissance, Organisation et Systèmes TECHniques (COSTECH) de l’Université de Technologie de Compiègne
– Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Participation du public, décision, démocratie participative »
– Comité de Recherche 10 « Démocratie électronique » de l’Association Internationale de Science Politique
– Enpolitique.com, dans le cadre du programme de collaboration France-Québec en SHS de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et du Fonds Québec Recherche Société et Culture (FQRSC)
– Standing Group Internet&Politics – European Consortium for Political Research (ECPR)
– Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l’information et la société (GRICIS) – Université du Québec à Montréal (UQAM)
– International Journal of Electronic Governance
– Groupe de recherche en communication politique (GRCP) – Université Laval
– Centre for Research on Direct Democracy (C2D) – Zentrum für Demokratie Aarau (ZDA) and Law School of the University of Zurich.
– Institut für Politikwissenschaft – Universität Münster
– Department of Media and Communication – University of Leicester
– Université du Luxembourg

Cette manifestation bénéficie du soutien de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (ministère de la Culture et de la Communication).